Tout sur l'au-delà, les entités, vos Défunts, Ange Gardien, médiumnité, astrologie...
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Toute l'équipe d'au delà du paranormal vous souhaite la bienvenue sur notre forum

Partagez | 
 

 Une carotte, un oeuf et une tasse de café

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minifée
Membre
avatar


MessageSujet: Une carotte, un oeuf et une tasse de café   Mar 31 Mar - 11:05

Une jeune femme visite sa mère et lui raconte comment elle a de la difficulté à passer à travers chaque journée. Elle ne sait plus si elle va s'en sortir et elle envisage de tout abandonner. Elle est tellement fatiguée de se battre continuellement; elle a l'impression que lorsqu'un problème est résolu, un nouveau se présente.

Sa mère lui demande de la suivre à la cuisine. Elle remplit trois casseroles d'eau et les place sur les ronds du poêle à feu élevé. L'eau se met à bouillir rapidement. Dans la première casserole, la mère ajoute des carottes. Elle met des oeufs dans la deuxième casserole, et dans la troisième, elle met des grains de café. Elle laisse reposer et bouiller, sans dire un mot.

Au bout de 20 minutes, elle ferme le feu et sort trois bols. Elle égoutte les carottes et les place dans un bol, sort les œufs et les met dans un deuxième bol, puis vide le café dans le troisième. Se tournant vers sa fille, elle demande : 'Dis-moi ce que tu vois?'

'Des carottes, des œufs et du café', répond la fille.

Sa mère lui tend une fourchette et lui demande de prendre une carotte. La fille obéit et note que les carottes sont molles. La mère lui demande ensuite de prendre un œuf et de briser la coquille. Cette dernière observe alors que l'œuf est dur.

Finalement, la mère demande à sa fille de prendre une gorgée de café. La fille sourit en goûtant le liquide riche et brûlant. Elle questionne: "Qu'est-ce que ça signifie, maman?"

Sa mère lui explique que chacun de ces aliments a fait face à la même adversité : de l'eau bouillante. Chacun a réagi différemment. Les carottes sont arrivées fortes et dures. Cependant, après avoir été soumises à l'eau bouillante, elles se sont ramollies et sont devenues faibles. Les œufs étaient fragiles, seule une mince coquille protégeait leur liquide intérieur, mais après avoir passé du temps dans l'eau bouillante, ils sont devenus très durs à l'intérieur. Les grains de café étaient uniques, quant à eux. Après avoir été soumis à l'eau bouillante, ils ont changé l'eau.

"Qui es-tu?, demande la mère à sa fille. Quand l'adversité frappe à ta porte, comment réagis-tu?
Es-tu une carotte qui semble forte, mais qui devient molle et perd de sa force devant la douleur et l'adversité?

Es-tu un œuf qui débute avec un cœur malléable mais qui durcit dès que la situation se réchauffe?


Ou choisiras-tu d'être un grain de café? Qui plutôt que de laisser l'eau le brûler, change l'eau en y relâchant sa fragrance et sa saveur? Si tu es comme le grain de café, quand les choses semblent être les pires, tu deviens meilleure et ainsi, tu changes la situation.

Le choix t'appartient."

Sur ce, la fille offrit son plus beau sourire à sa mère, et toutes deux s'installèrent à table.... avec un bon café.


message reçu par internet et quel que peu modifié pour le rendre moins lourd.
Revenir en haut Aller en bas
nyarlathotep-np
Membre
avatar


MessageSujet: Re: Une carotte, un oeuf et une tasse de café   Mar 31 Mar - 12:50

Le problème c'est qu'on ne choisit pas de s'endurcir ou de s'user face à l'adversité... De même les grains de café peuvent donner l'impression d'avoir changé l'environnement, mais ce n'est que parce qu'ils se sont dissous face à un traitement extrême... alors je ne suis pas sûr qu'il fasse bon être un grain de café...

Ce que je retire de cette histoire est un goût amer comme le café de fatalisme... Face à l'adversité, comme selon moi on ne choisit pas d'être fort ou d'être faible, ou de se dissoudre, on subit notre propre nature et on devient plus dur ou plus faible, mais quand bien même on s'endurcirait, est-ce une victoire ? Si s'endurcir c'est devenir insensible au monde extérieur, alors je ne crois pas...

Je suis désespéré de toujours trouver ces mails qui circulent d'une grande superficialité... La mère et la fille se trouvent de bonne humeur après avoir constaté qu'en fonction de notre nature première on subit les évènements d'une manière différente, mais qu'en définitive on subit toujours ? Mais c'est formidable...

Je sens bien que mon propos est sans doute dur, ou sera perçu comme tel, mais je trouve que cette histoire n'est qu'une demie fable qui ne propose aucune fin, aucune sortie possible, aucune moralité, aucune solution autre que la bonne humeur obligatoire, la dictature du bonheur qui nous oblige à sourire avec fatalisme, sinon avec hypocrisie, face aux évènements de la vie, surtout pour sauver la face. Cette fille va-t-elle vraiment aller mieux, ou se suicidera-t-elle demain, en réalisant la vacuité de la leçon et en prenant conscience de sa nature de carotte ?

Non, je crois que les chemins du bien-être, de la résistance équilibrée face aux agressions du monde passe par des chemins plus complexes... Pour moi il ne s'agit ni de s'affaisser face aux difficultés, car il importe de garder sa dignité en toute circonstance, mais il ne faut pas non plus s'immuniser à la vie, ni se dissoudre face à elle, car nous avons le droit d'exister dans toute notre plénitude... Pleurer est un droit, comme rire, être faible est une possibilité, comme être fort... Toute la difficulté réside justement à trouver l'équilibre, à compenser ce que nous sommes pour ne pas tomber dans un extrême, comme l'endurcissement et le déni de la sensibilité, ou dans la complaisance dans une tristesse extrême qui nous enfonce... Toute la difficulté, mais aussi tout l'intérêt de la vie, se trouve là... mais peut-être faut-il commencer par connaître notre nature première, et alors c'est sans doute la leçon la plus intéressante à tirer de cette histoire...

Ouf, j'ai réussi à vaincre ma nature pessimiste, j'ai enfin trouvé un peu de positif dans cette histoire !
Revenir en haut Aller en bas
nyarlathotep-np
Membre
avatar


MessageSujet: Re: Une carotte, un oeuf et une tasse de café   Mar 31 Mar - 15:00

Je reviens sur mon message juste pour dire qu'il ne faut y voir aucune hostilité, évidemment !

Néanmoins je maintiens que les chaines de mails véhiculent des platitudes et des banalités... Il y a sûrement du bon là-dedans, mais je suis désolé, j'ai bien du mal à le trouver... Je préfère encore, dans ce registre, les bonnes vieilles fables de La Fontaine, dont les messages sont en définitive bien plus percutants, et complètement d'actualité... Intemporelles, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Minifée
Membre
avatar


MessageSujet: Re: Une carotte, un oeuf et une tasse de café   Mar 31 Mar - 19:10

:x


Nyarla :
La mère et la fille se trouvent de bonne humeur après avoir constaté qu'en fonction de notre nature première on subit les évènements d'une manière différente, mais qu'en définitive on subit toujours ? Mais c'est formidable...

Laughing Nyarla!! J'ai failli m'étouffer avec mon bol de céréales!! Laughing

Vraiment, je ne m'attendais pas à une telle réaction, mais je suis morte de rire! Laughing Ouais, il en pleut de ces messages mais je trouvais l'allégorie quand même intéressante.... Le pire, c'est que j'ai raccourci le texte de moitié, que j'ai enlevé le ton moralisateur de ce genre d'histoire, et que je pensais avoir fait un boulot potable mais, vraiment, tu me jettes à terre avec ta réponse...lol! lol! S'cusez, mais ça fait du bien.... Laughing

Alors là si tu penses que je vois de l'hostilité dans ta réponse... Tu sais bien qu'on te connait mieux que ça quand même... study N'empêche, je vais la retenir celle-là! Laughing


Je sens bien que mon propos est sans doute dur, ou sera perçu comme tel, mais je trouve que cette histoire n'est qu'une demie fable qui ne propose aucune fin, aucune sortie possible, aucune moralité, aucune solution autre que la bonne humeur obligatoire, la dictature du bonheur qui nous oblige à sourire avec fatalisme, sinon avec hypocrisie, face aux évènements de la vie, surtout pour sauver la face. Cette fille va-t-elle vraiment aller mieux, ou se suicidera-t-elle demain, en réalisant la vacuité de la leçon et en prenant conscience de sa nature de carotte ?

Nyarla, si on ne t'avait pas, on te chercherait partout. Very Happy

Allez! Je retourne à mon propre roman, et je promets d'essayer qu'il y ait une vraie fin. 👽 Laughing


Je rajoute plus rien : je ris encore. lol! Merci ça fait du bien!
Revenir en haut Aller en bas
nyarlathotep-np
Membre
avatar


MessageSujet: Re: Une carotte, un oeuf et une tasse de café   Mar 31 Mar - 22:33

Mini-fée, tes réflexions personnelles valent un millions de fois mieux que ces chaines de mails aux messages superficiels...

Je suis bien content que ça te fasse rire, je craignais que mon ton soit mal interprété, mais perso je n'arrive pas à prendre ces textes là au sérieux... En fait ça me fait penser à la morale (superficielle et incohérente selon moi) de L'Alchimiste de Coelho, que j'ai détesté, et à qui une majorité de gens vouent un culte... alors bon... je dois vraiment être bizarre, hein...
Revenir en haut Aller en bas
Minifée
Membre
avatar


MessageSujet: Re: Une carotte, un oeuf et une tasse de café   Mer 1 Avr - 5:04

Merci pour le compliment concernant mes réflexions personnelles, Nyarla. Comme tu peux le constater, j'écris très peu depuis un bout, pour différentes raisons. Je voulais donc montrer que je suis toujours "active sur le forum"; apporter une petite contribution à peu de frais, si je peux m'exprimer ainsi. Je ne m'attendais pas à ta réaction mais pas du tout et tu sais, je suis contente que tu aies osé.

Mais quand même... La prochaine fois, je prendrai ma collation AVANT de te lire, c'est moins dangereux. What a Face Bon, je ris encore..... Laughing

Je l'aime, moi , ta bizarrerie. En fait, tu n'est pas bizarre, mais lucide. Crois-moi, j'ai vraiment retenu la leçon..... Ne jamais niveler par le bas, et pas d'enrobage à la guimauve...... Very Happy Si je n'ai rien de plus intelligent à écrire, je m'abstiens, et vous m'aimez pareil! Very Happy

Bonne journée Nyarla.... sunny Namasté.
Revenir en haut Aller en bas
mariefanny
Membre
avatar


MessageSujet: Re: Une carotte, un oeuf et une tasse de café   Mer 1 Avr - 5:30

Laughing farao
Revenir en haut Aller en bas
marieln56
Membre
avatar


MessageSujet: Re: Une carotte, un oeuf et une tasse de café   Mer 1 Avr - 8:29

Comment ai-je pu louper le sujet ????

Mini-fée et Nyarla, j'ai A-D-O-R-É votre échange ! Excellent !
Cela amène comme toujours une vraie réflexion, un véritable échange d'idées !

Mini-fée, Nyarla : l'histoire, perso, me plaît parce qu'elle m'amène à réfléchir sur moi, sur ma nature, sur la nature humaine aussi. Je pense que la nature profonde de chacun est primordiale à cette évolution.

En lisant cette histoire, je suis amenée ici à penser au chemin que j'ai parcouru, à ma vision des choses depuis que je suis toute petite jusqu'à ce jour.
Je me rappelle très bien de mon premier rêve prémonitoire, l'inéluctable, qui annoncait le départ de ma grand-mère paternelle. Je me rappelle très bien de cette souffrance car je l'adorais.
Mais je me rappelle aussi, alors que je m'intéressai déjà au bouddhisme, n'avoir pas compris la vision de la vie, de la mort du bouddhisme. Je ne comprenais pas pourquoi ils ne comprenaient pas ma douleur morale.
La vie pour moi à ce moment, n'était que tristesse, inutile et noire !!! Tristes pensées ! Surtout peu de repères extérieurs et peu de compréhension de la véritable nature des choses.

J'ai réalisé le chemin que j'ai parcouru, sachant très bien celui qu'il me reste à parcourir.
Mais je suis heureuse de ne pas être restée dans la fatalité, dans la tristesse.
Aujourd'hui, je m'interroge sur les coups que j'ai pris dans la vie. Sur la façon dont j'ai réagis, et dont je réagis encore aujourd'hui. Là aussi il y a une évolution, mais plus lente. Je m'en suis pris plein la tête, et beaucoup ici aussi, s'en sont pris plein la tête ! Trop, et parfois inutilement, gratuitement ! Pourquoi ????

Pour tous les coups que j'ai donné, et ceux que l'on m'a donné, je me pose cette question : Pourquoi ?
Mais surtout je cherche depuis à tenter de trouver une réponse à ces questions :
Est-ce que cela m'a rendue meilleur, mais surtout est-ce que je suis heureuse de cela ?
Cela m'a-t-il apporté quelque chose ?
Cela a-t-il servi à quelque chose ?

Lorsque l'on me blesse, parfois je me dis : NON. J'ai du mal à comprendre, cela ne devrait pas me toucher. Puisque bien souvent l'agression est liée à l'ignorance.
Lorsque je blesse quelqu'un, parfois, je me dis que j'ai réagis comme une grosse c****, que je suis nulle etc. Et j'essaie de travailler à voir les choses d'un autre point de vue afin d'évoluer.

Je ne crois pas que pour la plupart des gens, ce soit facile de devenir un grain de café, mais si cela arrive à une seule personne, c'est déjà bien. Je pense que l'on peut évoluer, mais cela demande un véritable travail sur soi, et j'en sais quelque chose.

Nyarla : Je voudrais juste rajouter que sachant qu'il y a des exceptions partout, si quelqu'un ne m'avait pas offert l'Alchimiste, je ne serais pas là aujourd'hui. C'est une certitude. Paulo Coehlo n'est pas un super auteur, mais il croit en des choses différentes, et a une façon de les narrer qui t'amène à une véritable réflexion. Cela se ressent dans certains de ces livres.
Je ne sais rien réellement de cet auteur, ni comment il en est venu à écrire ces livres, mais tout est possible. Expérience personnelle ? Sagesse des anciens ?

Bisous à tous et merci ma mini-fée pour avoir ouvert ce débat Wink farao farao farao
Revenir en haut Aller en bas
sandra
Membre



MessageSujet: Re: Une carotte, un oeuf et une tasse de café   Jeu 23 Avr - 3:12

J'avais moi aussi raté ce sujet, ou peut être avais-je eu peur de lire un tel débat... Shocked

Personnellement, cette petite histoire m'a proccuré les mêmes sensations que Marieln, sur mon chemin personnel. Et, je l'ai lu d'une façon légère sans philosopher plus de mesure...

Je pense également que la diversité des individus font la richesse de la société actuel... "il faut de tous pour faire un monde". Et nous avons un panel diversifié de penser...

Merci à vous...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une carotte, un oeuf et une tasse de café   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une carotte, un oeuf et une tasse de café
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au-delà du paranormal :: Nos plus :: Bibliothèque & Vidéothèque :: Bibliothèque-
Sauter vers: