Tout sur l'au-delà, les entités, vos Défunts, Ange Gardien, médiumnité, astrologie...
 
AccueilS'enregistrerConnexion
Toute l'équipe d'au delà du paranormal vous souhaite la bienvenue sur notre forum

Partagez | 
 

 Monothéïste Druidique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laurie
Membre
avatar


MessageSujet: Monothéïste Druidique   Ven 5 Déc - 1:44

QUESTION

J'aimerai en savoir un peu plus ( Monothéiste Druidique) , cet univers vivant et organisé témoigne d'une INTELLIGENCE SUPÉRIEURE :
L'ÂME DU COSMOS, si incommensurablement supérieure à l'intelligence humaine qu'elle est DIVINITÉ.
Cette vue moniste de l'Univers amène à considérer cette Divinité comme étant à la fois TRANSCENDANTE et IMMANENTE : Omniprésente et pas du tout anthropomorphe. Donc pas de nom propre qui serait l'application d'un vocable issu d'une langue humaine.
Ma question est la suivante : et tu d'accord avec cela?  

REPONSE DE NOS SPECIALISTES

NYARLATHOTEP


en tant que païen, je voudrais répondre aussi brièvement que possible.

Tout d'abord, il est vrai qu'il existe une conception monothéiste dans certains courants du druidisme. Il est vrai aussi, par extension, qu'il existe différents courants dans le druidisme, et que tous ne partagent pas cette vision, ce qui est source de conflits, etc. Je ne m'étendrai pas sur ce problème.

Au-delà du pur monothéisme, il existe aussi différents courants, dans le paganisme en général, que l'on peut qualifier d'hénothéistes. L'hénothéisme consiste en général à adorer un dieu "principal", sans considérer pour autant qu'il soit le seul. Par exemple chez les grecs, il fut un temps ou Zeus était considéré comme le dieu des dieux, ce qui implique qu'il y en avait bel et bien d'autres. En linguistique, le nom de Zeus donna théos, qui donna déus, qui donna dieu.

Il existe aussi des courants païens dithéistes, dans lesquels deux divinités, ou principes complémentaires "s'opposent" (par exemple le taoisme est proche de cette conception dualiste), et d'autres, trithéistes, dans lesquels trois divinités constituent une triade dominante qui représente les forces complémentaires de l'existence. Il en est ainsi de la triade Brahma (construction), Vishnou (maintien), et Shiva (destruction), dans l'hindouisme.

Comme on le voit, on est loin, dans les différents paganismes, d'une conception unique de la cosmogonie.

Pour ce qui est de l'aspect non-anthropomorphe, et je terminerai là-dessus, bien que dans la plupart des mythologies païennes, les dieux soient représentés sous des figures humaines, et s'ils apparaissent souvent aux humains sous des formes anthropomorphes, ils sont toutefois souvent considérés comme des puissances qui n'ont rien d'humaines, bien que douées d'une certaine force de conscience, mais que nous avons besoin de conceptualiser et de percevoir avec une figure humaine, afin de mieux comprendre le sens qu'elles ont dans nos vies.

Ainsi dans le paganisme, ce qui importe n'est pas l'image qu'ont les divinités, mais le sens qu'elles insufflent dans nos vies, vies qui sont fortement connectés au cosmos et à la nature.

Je ne me prononcerai pas sur le druidisme, qui n'est pas la tradition que je connais le mieux, et je laisse donc la parole à Carrentos sur ce sujet...

CARRENTOS

la question posée est : J’aimerai en savoir un peu plus sur le Monothéisme druidique.

Je te répondrai donc de manière arythmosophique, le druidisme ne se transmettant qu’oralement.
Mon collège est théologique, il est affilié aux différentes Gorseed, remontant à 1717.Je parle au nom de cette tradition.

La prière es Druides commence par, ho inconnaissable, accorde nous ton aide et par ton aide la force etc., etc.
Le chiffre 1 dans sa splendeur, indéfinissable quantitativement. Un tout en lui-même.

Dans le chant des séries, la nécessité unique, le trépas père de la douleur. Rien avant, rien de plus.
Donc, le druidisme, est prioritairement, monothéiste.
Mais, pour que l’incréé soit visible aux yeux des hommes, il lui faut se manifester, d’où les principaux dieux représentant, la manifestation primaire.

La partie manifesté, qui est adoré, en public, représentation du un, le deux. Sans différentiation de sexe égalité masculin, féminin, le soleil, la terre.

Ceci, serait simple, si une multitude de dieux, représentant, corps de métier, qualités, sentiments.
Dieux plus spécialisés, la plupart du temps à deux faces. Cela ne rappelle t’il pas, saints et saintes.

Ils sont évolutifs, certains sont créés, je suis persuadé qu’a notre époque il y aurait un dieu du foot.
Donc le druidisme est par la force des choses, polythéistes.
Pour compléter le tout les cérémonies se déroule dans la nature, cathédrale de l’incréé, étant en toutes choses.
Suivant cette définition, étant en tout Le druidisme se veut aussi panthéiste.

Une anecdote, amusante. Chez nos amis Gaulois, preuve d’égalité, hommes femmes. Le divorce existait.
Il suffisait à l’épouse de couper la barbe du conjoint, de la déposé au pas de la porte, de dire en public je te crache à la barbe.

Monsieur était penaud, généralement la raison invoquée, ses performances amoureuses, laissaient à désirer.
Bien en avance sur le temps non ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Monothéïste Druidique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au-delà du paranormal :: Nos plus :: Nos dossiers :: En vrac-
Sauter vers: